Danone s’engage pour la réduction du sucre

Lundi 20 août 2018 — Danone a à cœur de relever les défis majeurs en matière de santé publique et est convaincue qu'une alimentation saine est essentielle pour une bonne santé. C'est dans cette optique que l'entreprise a réduit de 4,9 % la teneur en sucres ajoutés de ses produits laitiers frais entre 2012 et 2016. Un résultat qui va au-delà des 3% convenus pour les produits laitiers dans la ‘Convention Alimentation Equilibrée’ signée par l’industrie alimentaire, la grande distribution et la ministre de la Santé Publique Maggie De Block, dont l'état des lieux est fait aujourd’hui.

Contribuer aux engagements sectoriels en mettant la barre encore plus haut

La Ministre fédérale de la Santé Publique Maggie De Block fait aujourd’hui le point sur l'état d'avancement de la « Convention Alimentation Equilibrée » qui a été signée en juin 2016. Par cette signature, tous les partenaires -  Fevia, la Fédération de l'industrie alimentaire belge et Comeos, la Fédération du commerce et des services, se sont engagés avec le ministre à travailler main dans la main pour aider les consommateurs en proposant des produits plus sains et plus équilibrés. Concrètement, la Convention stipule que l'industrie laitière s’engage à réduire de 8 % la teneur en sucres ajoutés dans ses produits d'ici 2020 (une réduction du taux de sucre de 3 % pour la période 2012-2016 et de 5 % supplémentaires entre 2017-2020).

L’entreprise Danone travaille de longue date à l’amélioration de la composition nutritionnelle de ses produits. C’est ainsi que Danone a déjà réussi sur la période 2012-2016 à réduire de 4,9% la teneur en sucres ajoutés de ses produits laitiers frais en Belgique, ce qui va au-delà des  3% de la Convention.

« Il est évident que l’entreprise continuera sur ce chemin. Un bel exemple est la reformulation cette année de la quasi-totalité des yaourts de la marque Danone avec un réduction de la teneur en sucres ajoutés de 23% et l'introduction d'un certain nombre de nouveaux venus dans la gamme qui satisfont à nos nouvelles normes internes en termes de sucres ajoutés. » explique Wim Bauwens, Country Manager Danone Belux.

Depuis 2012, près de la moitié des produits sur le marché belge contenant des sucres ajoutés ont été reformulés, notamment pour des marques telles que Danone, Activia, Danonino, Oikos et Danio.1

Des ambitions rendues possibles grâce à un travail de longue date

Les engagements nutritionnels de Danone pour ses produits laitiers en Belgique s’inscrivent dans la politique que Danone poursuit depuis plusieurs dizaines d’années déjà sur le plan mondial. L’entreprise a pour ambition d’améliorer continuellement la qualité nutritionnelle de ses produits, tout en veillant à proposer une expérience de dégustation agréable susceptible de motiver le consommateur à opter pour une alimentation plus saine. Citons l’exemple de Danonino (connu auparavant sous la marque Petit Gervais), où la teneur en sucre a baissé de 32% en près de 20 ans. Fin 2016, Danone a été un pas plus loin et a défini de nouveaux standards nutritionnels2. Ce nouvel engagement a déjà conduit à des changements concrets dans le frigo des Belges. De quoi mettre en pratique la nouvelle signature «One Planet, One Health.» adoptée l’année dernière par Danone.

 

1 Consultez les exemples concrets sur https://www.convenantevenwichtigevoeding.be/fr/exemples

https://www.danone.com/content/dam/danone-corp/about-us-impact/policies-and-commitments/en/2017/2017_04_NutritionalTargets2020.pdf

Danone s’engage pour la réduction du sucre